Le prix...

Actualité - 09/03/2017

Ce texte à été écrit par une adhérente d’Otsokop, c'est un supermarché coopératif et participatif au Pays Basque.

Avec leur accord, nous vous proposons une version LECABAS :

QUEL PRIX À LECABAS??
Un fruit, un légume a une valeur marchande : le prix .
C’est cher, c’est pas cher, un pour deux, le moins cher, tout est dit et fait pour inciter le consommateur à acheter avec comme critère de choix le prix.

Est-ce cela que nous voulons ? Pas si sur… Un fruit, un légume ou un steak représentent d’autres valeurs :

UNE VALEUR TRAVAIL
Un paysan a cultivé la terre, désherbé, semé, cueilli ce fruit, ce légume.
Ce travail lui permet d’exister, vivre, créer, manger.
Cette valeur travail devrait permettre d’établir une valeur marchande.

UNE VALEUR ENVIRONNEMENTALE ET ECOLOGIQUE
Le paysan a eu le souci de maintenir la terre en « bonne santé », de ne pas la tuer avec des pesticides ou autres intrants.
La terre ne nous appartient pas. Elle nous est prêtée, confiée lors de notre existence pour subvenir à nos besoins en ayant soin de la laisser en meilleur état que nous l’avons trouvée.
Cà, c’est l’idéal mais c’est de vers quoi nous tendons en participant à LECABAS.

UNE VALEUR RELATIONNELLE
Cultiver des légumes, des fruits c’est aussi une relation qui s’établit entre le producteur et le consommateur. Nous avons besoin les uns des autres. Chacun sa fonction dans la société qui nous rassemble. Les uns cultivent, les autres mangent, dans le respect des uns et des autres.
C’est un échange relationnel et aussi marchand. Je savoure encore mieux mes légumes si je connais le paysan qui les cultive.

UNE VALEUR PARTAGE
Manger c’est partager, vivre ensemble, entretenir nos corps, prévenir la maladie.
Mais quelle est la valeur marchande du travail, de l’environnement , de la relation, du partage ? C’est indéfinissable...
Ces valeurs sont pourtant dissimulées dans la valeur marchande.

ALORS LE JUSTE PRIX ?
Définir avec le producteur le prix de base nécessaire à la culture, au travail, au salaire.
Définir la marge de LECABAS, les frais généraux personnels etc …
Le prix n’est pas fixe, il est variable non pas en fonction du marché mais en fonction du temps, des saisons, des évènements, des aléas de la vie .

Produire plus pour un moindre coût, NON !

Produire mieux pour un travail valorisant, créatif, pour un environnement sain, pour plus de relation et un vrai partage, OUI !